in ,

Zoom sur 2001 Night Stories de Yukinobu Hoshino

2001 Night Stories

« 2001 Night Stories » de Yukinobu Hoshino, bien qu’inspiré par le chef-d’œuvre de Kubrick, dépasse le rang de simple adaptation. Un manga de 1984 en réédition, offrant ainsi aux lecteurs l’opportunité de plonger dans cette saga captivante mêlant science et émotion.

L’épopée cosmique de « 2001 Night Stories » de Yukinobu Hoshino, publiée entre 1984 et 1986, transcende le simple hommage au film culte « 2001, l’Odyssée de l’espace » de Stanley Kubrick. Œuvre magistrale qui explore 19 histoires indépendantes, tissant un fil rouge entre conquête spatiale et questionnements humains.

2001 Night Stories : épopée cosmique et hommage !

2001 Night Stories » n’est pas une simple adaptation de l’œuvre de Stanley Kubrick, c’est un fait.

Il s’agit d’une suite de 19 histoires, chacune ayant à cœur d’explorer la vastitude du cosmos. Une œuvre exceptionnelle qui mêle émotionnel et intellectualisme dans un univers en expansion.  Glénat a décidé de rééditer cette œuvre majeure en octobre, devenant plus accessible avec un prix plus abordable. Le tout en préservant l’essence de l’édition précédente.

Ce manga a vu le jour grâce à l’œuvre 2001, l’Odysée de l’espace de Stanley Kubrick. Toutefois, il ne s’agit pas d’une pâle copie, loin de là. En effet, il s’agit avant tout d’un hommage pleinement assumé pour l’œuvre de Kubrick et l’univers cosmique de ce dernier.

2001 Night Stories

Yukinobu Hoshino : un véritable passionné !

« 2001 Night Stories » transcende son époque en explorant des thèmes intemporels tels que la conquête spatiale, l’éthique humaine et les différents questionnements philosophiques.La fascination pour l’inconnu, la rencontre entre le scientifique et l’émotionnel font de cette œuvre un pilier de la science-fiction manga. Son auteur, Yukinobu Hoshino, offre un regard unique sur les origines de cette œuvre. Une vision centrée avant tout sur les humains, leurs idéologies, la place de la religion et d’autres émotions dans cette psyché complexe. Aussi, cette œuvre doit avant tout être lue et non expliquée pour afin d’être pleinement appréciée.